Calcul de l'IMC

Calcul de l'IMC

Qu'est ce que l'IMC ?

L'IMC permet de déterminer de manière objective la corpulence d'une personne.

C'est au mathématicien et statisticien Adolphe Quetelet (1796-1874) que l'on doit cet indice. Toutefois, le terme "Indice de Masse Corporelle" n'apparaît qu'en 1972, soit bien après la création de ce qui se dénommait à l'origine "Indice de Quetelet". Depuis 1997, l'OMS utilise cet indice afin d'établir une classification standard de référence en matière de surcharge pondérale, qui puisse être utilisée de manière internationale. Cette classification a pour rôle d'évaluer les risques liés au surpoids. Le fait de calculer de manière régulière son IMC présente donc un intérêt : repérer ses propres évolutions de poids et les interpréter en accord avec les informations fournies par l'OMS.

 

Règle de calcul

Le calcul de l'IMC est simple à l'aide de votre taille (en m) et de votre poids (en kg). La formule est la suivante :

IMC = Poids (Kg) / Taille (m) 2

Attention la formule ci-dessus de l'IMC n'est valable que pour les adultes âgés de 18 à 65 ans. Ainsi, les enfants, les adolescents, les personnes âgées, mais également les femmes enceintes ou les personnes très musclées, doivent s'orienter vers des formules différentes.

 

Calculer votre IMC

Indiquez votre poids (Kg)
Indiquez votre taille (Cm)

Tableau de classification

Valeur de l'IMC Interprétation (selon l'OMS)
Inférieur à 16 Anorexie ou dénutrition
Entre 16.5 et 18.5 Maigreur
Entre 18.5 et 25 Corpulence normale
Entre 25 et 30 Surpoids
Entre 30 et 35 Obésité modérée (Classe 1)
Entre 35 et 40 Obésité élevé (Classe 2)
Supérieur à 40 Obésite morbide ou massive

 

 

Interprétration

Un IMC dit normal est compris entre 18,5 et 24,9 kg/m². Si votre résultat est inférieur à 18,5, votre corpulence est considérée comme maigre. Au-delà de 24,9, vous êtes soit en surpoids (entre 25 et 30), soit en obésité (>30), soit en obésité massive (>40). C'est à travers cette lecture qu'intervient toute l'utilité de calculer son IMC.

Un IMC élevé accroît les risques de survenue de certaines maladies, notamment cardio-vasculaires, pulmonaires ou des articulations. Néanmoins, sachez que l'IMC n'est qu'un simple indice qui doit être une alerte pour vous inciter à prendre rendez-vous chez un médecin généraliste. Ce dernier saura vous exposer les risques éventuels encourus.